DarkSkyLab Étude de la pollution lumineuse et des ses impacts sur les écosystèmes

DarkSkyLab

Fort de son expérience sur le terrain et de l’expertise théorique et technique de ses fondateurs et partenaires (lancement du projet de la Réserve Internationale de Ciel Etoilé du Pic du Midi, diagnostics de pollution lumineuse du Quercy, du Pays de Lourdes et des Vallées des Gaves, etc.), le bureau d’étude DarkSkyLab évolue et se développe.

Cela nous permet d’offrir désormais une large gamme de services allant de la formation professionnelle au conseil pour les collectivités et entreprises désireuses d’améliorer la qualité de leur éclairage et de réaliser de conséquentes économies d’énergie. De plus, DarkSkyLab propose différents outils scientifiques de mesure et d'analyse de la pollution lumineuse.

A titre d’exemple (le site sera complété dans les prochains jours) nous présentons ici de manière détaillée le nouveau logiciel de production de cartes de pollution lumineuse développé par DarkSkyLab: Otus.


Nouveautés

Eclairage publicitaire à Paris

Une nouvelle entrée dans le blog DarkSkyLab montre le résultat d'une simulation où l'on évalue la contribution de l'éclairage du mobilier urbain à la pollution lumineuse pour la ville de Paris.

Otus

DarkSkyLab est fier de vous présenter son nouveau modèle de production de cartes de pollution lumineuse. Otus est le nom de code de ce nouvel outil qui permet un bon en avant en termes de résolution puisqu'il modélise la production des halos des villes à l'échelle des lampadaires individuels, d'où une résolution de l'ordre de la dizaine de mètre. Fini les cartes grossières qui ne représentent pas bien la géographie d'implantation des réseaux d'éclairage !

Instrumentation

Développement d'un nouvel outil de mesure de la pollution lumineuse, bien plus précis et fiable que les traditionnels SQM. Il s'agit d'utiliser une camera AllSky et d'analyser l'image au travers d'un logiciel spécialement conçu pour mesurer la densité d'étoiles et le fond de ciel tout en éliminant la Voie Lactée.